Perin Emel Yavuz

photo 4Docteure en Arts : histoire et théorie de l’EHESS, affiliée au CRAL UMR 8566, postdoc au CEFRES (USR 3138 CNRS-MAEDI)

Perin Emel Yavuz a soutenu une thèse intitulée Narrative art : de l’expérience du quotidien au monde de l’œuvre. Herméneutique de l’événement esthétique, sous la direction de Jean-Marie Schaeffer. Cette thèse porte sur ce courant des années 1970 qui contribue à réintroduire la narrativité dans les pratiques artistiques.

À partir de ce travail qui concerne l’aire occidentale, elle cherche maintenant à détecter dans les aires non occidentales l’apparition, à la même période,  de pratiques artistiques relevant de l’art conceptuel afin d’interroger les chronologies de l’art et le présupposé de l’avant-gardisme européen et américain. À cette fin, son travail actuel la conduit à étudier la période allant de la fin des années 1960 aux années 1980 en Turquie qui voit l’avènement du conceptualisme. Pour entamer cette investigation, elle se consacre actuellement  à l’étude du Sanat Tanımı Topluluğu, un groupe stambouliote qui apparaît en 1978 et contribue à affirmer une approche conceptuelle de l’art.

Principales publications

Ouvrages

Bruno Trentini & Perin Emel Yavuz (dir.), Dossier « Que fait la mondialisation à l’esthétique? », Proteus, 2014 : 8 (à paraître).

Malika Combes, Igor Contreras Zubillaga & Perin Emel Yavuz, À l’avant-garde! Art et politique dans les années 1960-1970, Bruxelles : Peter Lang, 2013.

Cécile Chamayou-Kuhn, Patrick Farges & Perin Emel Yavuz (dir.), Le Lieu du genre. La narration comme espace performatif du genre, Paris : Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2011.

Séverine Sofio, Pascale Molinier & Perin Emel Yavuz, Dossier « Genre, féminisme et valeur de L’art », Les Cahiers du Genre, 2007 : 43.

Articles récents

« La traversée du Delaware, l’aventure esthétique de Bill Beckley », in Danièle Méaux (ed.), Dossier « Lieux identitaires », Revue de sciences humaines, 2015.

« Le Narrative art. De l’autorité du référent vers un possible fictionnel de la photographie », in Bernard Guelton (ed.), Images et récits: La fiction à l’épreuve de l’intermédialité, 2013, Paris, L’Harmattan, p. 31-46.

« La politique de l’image aux confins d’une avant-garde qui ne dit pas son nom », in Malika Combes, Igor Contreras Zubillaga et Perin Emel Yavuz (eds.), À l’avant-garde ! Art et politique dans les années 1960 et 1970, Bruxelles, Peter Lang, 2013, p. 159-170.

(Avec Anne-Isabelle François et Patrick Farges) « Les Gender Studies entre transfert et institutionnalisation: une circulation des modèles et des pouvoirs », in A. Le Berre, A. Schober & F. Gabaude (eds.), Le pouvoir au féminin/Spielräume weiblicher Macht, Limoges, PULIM, 2013, p. 27-42.

« La lecture comme paradigme esthétique. De l’extase moderniste au plaisir du texte », in Andreas Beyer & Daniele Cohn (eds), Die Kunst denken. Zu Ästhetik und Kunstgeschichte, Deutscher Kunstverlag, Berlin & München, 2012.

« La mythologie individuelle, une fabrique du monde », Republished in Florence Baillet & Arnaud Regnault (eds.), L’Intime et le Politique dans la littérature et les arts contemporains, Paris, Michel Houdiard Éditeur, 2011, p. 90-100.

Page personnelle

Groupe de recherches sur les Arts Visuels du Monde Musulman — Maghreb et Moyen-Orient — 19e-21e siècles