Claudia Polledri

Postdoctorante au Centre de recherches intermédiales sur les arts, les lettres et les techniques de l’Université de Montréal, dont elle assure aussi la coordination scientifique.
En 2015, elle a complété un doctorat en littérature comparée (Université de Montréal) portant sur les représentations photographiques de la ville de Beyrouth et leur relation à l’histoire. Chercheure invitée à l’Université de Toulouse II – LLA-CRÉATIS (2016) où elle a mené des travaux autour de l’intermédialité, actuellement  ses recherches se poursuivent autour du film documentaire libanais.
 

Publications (sélection)

 
« Le Musée National de Beyrouth et Beit Beyrouth: ou de la provocation de la mémoire », Muséologies, vol.8, n.2., à paraître en janvier 2017. 
 
« Beyrouth : projections autour d’une ville et de son histoire », Intermédialités, n. 24-25 : «projeter/projecting»,  2015 [en ligne].
 
« Autopsie de la ville et/ou de l’histoire ? Lecture d’une œuvre de Lamia Joreige », Littérature, art, monde contemporain : récit, histoire, mémoire, Beyrouth, Presses de l’Université Saint Joseph, 2015, p. 149-60.
 
« Photographier la ville, interroger l’histoire », dans Claire Launchbury et Nayla Tamraz (dir.), War, Memory, Amnesia, Post-War Lebanon, Center for French and Francophones Studies, 2015, pp. 542-548.

Groupe de recherches sur les Arts Visuels du Monde Musulman — Maghreb et Moyen-Orient — 19e-21e siècles